katanganews.com

Un hôte très, très spécial

Déjà vous êtes très heureux d’y être. Attraper un taxi à ces heures de pointe relevé d’un véritable parcours du combattant. Mais rassurez-vous, vous n’êtes pas au bout de vos peines.
Votre hôte est un jeune homme, casquette à la tête, chewing-gum au coin de la bouche. Certes l’apparence est trompeuse. Mais là vous êtes sûr de savoir à qui vous avez affaire. En tout cas vous n’êtes pas tenté de demander… quoi, par exemple?… une tasse de thé!
– Mets les gaz! crie le receveur.

Compteur de vitesse-pixabay.com
Compteur de vitesse-pixabay.com

Les clients sont à l’étroit dans ce mini-bus de fabrication japonaise. Vous êtes coincé entre une dame d’âge mûr et une jeune femme vêtue de manière extravagante. Votre gêne est d’autant plus perceptible que vous n’osez pas regardez de côté et d’autre.
Vous auriez aimé qu’il y ait un minimum de confort dans les véhicules de transport en commun. Cependant les propriétaires de mini-bus préfèrent des véhicules plein à craquer à chaque course afin de  maximiser le chiffre d’affaire.
– Monsieur, vous interpelle le receveur, votre argent!
Ce n’est pas mal de la part d’un type censé se comporter avec désinvolture. La veille, vous avez vu un de ses collègues accablé d’injures une cliente à cause d’un malentendu. Cette fois vous êtes presque agréablement surpris. Vous tentez de glisser vos mains dans les poches afin de tirer un billet de 500 francs quand le mini-bus bondit sur un dos-d’âne. Vous manquez d’être projeté contre le plafond du véhicule.
Des protestations fusent. Certains clients s’indignent de ce que le chauffeur conduit au mépris de certaines dispositions du code de la route. Eh bien, il s’en moque. Lui a besoin de gagner le temps étant donné l’objectif lui assigné, par son patron, d’atteindre un certain niveau des recettes.

Police routière-radiookapi.net
Police routière-radiookapi.net

Arrivé à un carrefour, il appuie sur la pédale du frein. C’est alors que vous apercevez deux agents de police dans leurs tenues jaunes et bleues. Officiellement  ils sont là pour réguler le trafic et non pour s’en mettre plein les poches. Vous vous attendez à ce qu’ils adressent au moins une verte réprimande à ce chauffard. Mais il n’en est  rien. L’un des deux agents tend la main à votre hôte et celui-ce fait de même.
Une poignée de main au vu et au su de tous? Personne n’est dupe. Un billet de banque a dû rester entre les doigts collantes de l’agent de police.
Le mini-bus reprend sa course folle jusqu’au terminus.
– Ouf! Nous sommes arrivés.
Vous faites vite de descendre. Et à cet instant vous vous rappelez que le receveur doit vous rendre la monnaie. Vous n’êtes pas le seul dans ce cas. Il y a au moins 7 clients qui l’entourent en lui réclamant la différence. Sachant que les billets de petite coupure sont presque introuvable ces derniers temps. Qu’est-ce que ça va discuter!
– Je préfère ne pas m’y engager.
Avant de repartir vous lancez un dernier coup d’œil en direction du chauffeur. Le temps d’un trajet il a été votre hôte très, très spécial.

3 commentaires sur “Un hôte très, très spécial

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *