Un mondoblogueur, un article (Première partie)

Depuis mon arrivée sur la plateforme Mondoblog Il est de ces articles qui m’ont marqué. J’ai donc profité de mon dernier séjour à Dakar pour avoir un entrevue avec chacun(e) des blogueurs concernés.
1. »Tu ne me battras plus » de la blogueuse guinéenne Diérétou Diallo.
Dans cet article la militante « entêtée » se met dans la peau d’une femme battue. Ce qui a ému nombre de lecteurs.
Moi: Comment est venue l’idée de cet article? Un film vu à la télé? Témoin d’un événement du genre?
Diérétou: C’est article m’est venu spontanément. Il n’ya rien avoir avec un quelconque événement de ma vie. Personnellement je n’ai jamais été battue.
Moi: Penses-tu que c’est ton meilleur article?
Diérétou: Non je ne pense pas. Et toi qu’en penses-tu?
Moi: Je crois que c’est l’article de ton blog dont je me souviendrais des années plus tard. Ceci étant est-ce que tu te dévoiles dans tes articles? Peut-on saisir ta personnalité au travers de tes articles?
Diérétou: oui. Je me dévoile car mon blog est un espace personnel à mon avis. J’y écrit au grès de mes aspirations et de mes émotions.
Moi: Quelle est la part du blogging dans ton combat pour le féminisme?
Diérétou: le blog représente un outil par lequel je capitalise. Le blog est plus qu’un outil, c’est une arme.

2.Camerounaises, camerounais: n’ayez plus peur de Ecclesiaste Deudjui
Dans cet article, la star de la blogosphère camerounaise invite ses concitoyens à prendre conscience de ce qu’ils sont réellement nonobstant la pauvreté. J’avoue que j’ai versé une larme en lisant cet article.
Moi: comment en es-tu venu à écrire cet article?
Ecclesiaste: tout est parti du constat selon lequel les camerounais sont impressionnés outre mesure par le paraître que l’être. Il suffit de dire « je travaille à la banque », « je suis allé en Europe » ou « je suis le fils d’un tel » pour, aussitôt, te faire craindre. À travers mon article j’ai voulu inviter mes concitoyens à changer d’état d’esprit.
Moi: et qu’elle leçon morale doit-on tirer après lecture de cet article?
Ecclesiaste: on peut être d’une apparence moins intéressante mais être une personne d’une grande valeur.
Moi: est-ce que Ecclesiaste Deudjui se dévoile dans son blog?
Ecclesiaste: évidemment. Il n’y a pas de différence entre la personne qui publie sur mon blog et le jeune homme que je suis dans la vraie vie.

3. Haïti est africaine de Eliphen Jean.
Dans cet article, le jeune poète haïtien revendiquait les racines profondément africaines de son île natale.
Moi: qu’est ce qui a été à l’origine de cet article?
Eliphen: j’ai voulu montrer au monde que Haïti est un pan de l’Afrique.
Moi: par quoi remarque-t-on le côté africain de cette île des Caraïbes?
Éliphen: à travers la culture. Je donnerais l’exemple de la religion Vaudou dont on sait avec certitude qu’elle vient d’Afrique. Je donnerais l’exemple du créole qui est en partie d’origine africaine. Pour moi Haïti fait partie de l’Afrique.
Moi: combien de temps cela t’a pris pour écrire cet article?
Eliphen: moins d’une journée.

PS: dans le prochain billet je donnerais le compte rendu des échanges que j’ai eu avec la béninoise Lucrece Ngandjibe et la malgache Sophie Bella.

1 commentaire sur “Un mondoblogueur, un article (Première partie)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *