Moi, Président fondateur

Article : Moi, Président fondateur
4 mars 2015

Moi, Président fondateur

Chers compatriotes,

je vous invite à voter pour moi.

Moi, Président fondateur,

le peuple n’aura pas voix au chapitre.

Moi, Président fondateur,

je ferais main basse sur toutes les richesses du pays.

Moi, Président fondateur,

opposants et défenseurs des droits de l’homme n’auront qu’à se tenir sur leurs gardes.

Moi, Président fondateur,

la presse ne sera jamais libre.

Moi, Président fondateur,

la justice sera aux ordres.

Moi, Président fondateur,

l’armée et la police seront des outils de répression et de mon maintien au pouvoir à tout prix.

Moi, Président fondateur,

la corruption et la débauche seront en libre service.

Moi, Président fondateur,

la passation des marchés se fera exclusivement de gré à gré d’après la tête du client.

Moi, Président fondateur,

la transparence ne sera pas une qualité dont il faut se vanter.

Moi, président fondateur,

l’essentiel des préoccupations de mes concitoyens passera au second plan.

Moi, Président fondateur,

je ferais du culte de la personnalité une religion à part entière.

Moi, Président fondateur,

la République sera bananière.

Moi, Président fondateur,

la dévolution monarchique du pouvoir sera érigée en principe constitutionnel.

Partagez

Commentaires

Fotso Fonkam
Répondre

C'est certainement ce que tous ces politiciens pensent tandis qu'ils font leur baratin aux populations crédules et manipulées.

Guy Muyembe
Répondre

C'est le cas de le dire cher Will

renaudoss
Répondre

Ce n'est pas seulement "Président Fondateur" de l'excellent Mamane qu'on entend à travers ces mots, mais bien d'autres, plus réels et tangibles...
C'est drôle, la répétition du "moi président" "moi président", m'a fait penser à F. Hollande!

Guy Muyembe
Répondre

Certainement

KUPOU Yves Olivier (TAA N'KUI)
Répondre

merci frangin,emprunter les mots de Hollande pour la caricature aussi vrai de nos politiciens et gouvernants africains!!! Waouu c'est du bon, et nous autres pauvres populations prises au piège de la pauvreté et la mendicité.
il y a encore beaucoup à faire sur ce chantier de la formation de la conscience collective africaine pour une émergence effective.
Bonne fête d'avance à toutes nos mamans, filles, sœurs de l'Afrique et du monde.
Peace & Love

Guy Muyembe
Répondre

Merci d'être passé

Aboudramane koné
Répondre

c'est pour tout ça que ça lui dit la politique à président fondateur. gbès est mieux que dra

Guy Muyembe
Répondre

Oui il aime la politique surtout quand ça s'exprime en espèces sonnantes et trébuchantes

notre site
Répondre

J'aime mettre des commentaires sur les articles qui me touchent et là c'est le cas!